02/08/2011

p.1 Introduction

Compagnie de Bambois – 1893

Première année de fondation

Patrie / Famille – Honneur / Liberté

Marche St-Feuillen

Compte-rendu de cette marche

par Cosme Frédéric-Adelin*

Imprimeur à Fosses

 

  • Fait par le Colonel de la Compagnie F.A. Cosme

 

A mes amis.

 

Vous qui portez votre attention

Sur mes essais d’amateur,

Oh ! ne riez point de ma passion

Car vous briseriez mon bonheur.

 

F.A. Cosme

 

 

Introduction

 

Le jour de Noël, en 1892, deuxième anniversaire de la mort de sa mère, Adelin, – comme nous l’appelons dans un recueil intitulé : «  au Printemps de la Vie d’Adelin » - dans le monde : Cosme Frédéric-Adelin, pour ne pas rester au milieu des divertissements de cette grande fête, s’était payé le prix d’un voyage dans le Condroz et la Hesbaye. Ciney était le lieu désigné.

Il allait là, passer deux jours, pour s’écarter des réjouissances données à Fosses, ce jour-là, à l’occasion de la Noël et parce que on (sic) établissait un état-major pour la Compagnie de Bambois en formation pour assister à la marche Saint-Feuillen qui devait avoir lieu l’année suivante.

Bien que très partisan des choses religieuses, Adelin, sentant au fond de son cœur naître un germe de passion pour cette marche, s’était absenté du (sic) moment où on devait procéder à la mise aux enchères des places des chefs.

Par (sic) plusieurs reprises déjà, des habitants du Bambois le conviaient à prendre part à cette compagnie, parce (p.2) que, lui dit l’un, vous êtes un enfant du Bambois et il faut venir avec nous.

09:14 Écrit par Johan Viroux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.